26 janv. 2024

Notre association professionnelle est de plus en plus submergée par les témoignages de nos syndics concernant les grandes banques qui augmentent leurs frais bancaires pour les copropriétés de 300%, ferment simplement les comptes d'épargne ou même procèdent à des exclusions bancaires, empêchant ainsi les syndics d'ouvrir des comptes pour leur copropriété. Sur la base de ces retours, nous exerçons une pression politique pour garantir une offre bancaire décente pour les copropriétés. Par le biais de quelques actions médiatiques ciblées (voir plus loin dans ce numéro), nous avons également tenté de rendre cette problématique publique.

Au cours de l'année écoulée, nous avons tenté de sensibiliser à ce dossier par tous les moyens possibles. Nous avons interpellé la politique tant du côté néerlandophone que francophone, ce qui a donné lieu à plusieurs questions parlementaires. Des lettres ont été envoyées à toutes les banques par notre service d'études, des contacts ont été pris avec Febelfin, le thème est central dans notre mémorandum et il a été présenté à toutes les fractions comme urgent et prioritaire lors de l'explication de ce mémorandum, ...

Fin 2023, le député PS Prévot a déposé une proposition de loi concernant l'exclusion bancaire, incluant un amendement pour que les mesures s'appliquent également aux copropriétés. La semaine dernière, une audition a eu lieu sur cette proposition de loi dans la Commission Économie de la Chambre. Notre service d'études a préparé un avis formel qui sera envoyé au nom du CIB à tous les députés. Cet avis plaide notamment pour un service bancaire de base pour les copropriétés. En d'autres termes, nous maintenons la pression sur ce dossier et espérons une percée rapide. Naturellement, nous tiendrons nos syndics informés de l'évolution de la situation via nos canaux de communication.

Daniel Buschman

Président du CIB

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour permettre entre autre d'enregistrer vos préférences de langue, de naviguer de façon plus fluide ou encore de collecter les statistiques d'utilisation du site.

Lire notre politique OK